C’est le titre de l’ouvrage de 150 pages édité aux éditions « l’harmattan » et dont la dédicace vient d’avoir lieu ce mercredi 7 mai 2014 à l’hôtel Eda Oba à Lomé. Acteur politique togolais, auditeur financier et maître de conférences à l’Université de Marne-la-Vallée en France, l’auteur Jonas Siliadin revient sur les pérégrinations du combat démocratique au Togo.

Ainsi après 24 ans de lutte, l’opposition togolaise a du mal à accéder au pouvoir, ce qui selon l’auteur est le fait des stratégies utilisées par l’opposition, depuis les années 90 jusqu’à ce jour. Le livre relève ainsi l’incurie de ces méthodes qui freinent l’alternance au Togo.

« Togo, démocratie impossible ? » est une oeuvre qui s’apparente à une thérapie de choc, qui lève un coin de voile sur les différents problèmes qui minent le pays mais en même temps, ce livre demeure un torrent d’optimisme, de solutions pour l’avancée démocratique au Togo. Ce bouquin est également un miroir dans lequel chaque acteur togolais doit se mirer, pour relever ses défauts afin de se remettre en cause pour se corriger.

Le doute, le désespoir, le chagrin règnent dans les cœurs des togolais et de tous ceux qui aiment ce pays. Dans ce drame de tout un peuple, presque chaque acteur à sa part de responsabilité et ce livre le relève en interpellant, et les politiques et le peuple à ne plus par exemple, se vendre contre monnaies sonnantes et trébuchantes au meilleur enchérisseur, sacrifiant tout sens du combat et de dignité.

Après « L’oasis aux vautours » sorti en 2013, le second roman du togolais peint un tableau sans concessions de la situation sociopolitique du Togo. Il revient ainsi entre autres sur la fragilité de la nation togolaise et le tribalisme ambiant. En dépit des critiques portées sur les stratégies de l’opposition, M. Siliadin ne dédouane pas pour autant le pouvoir en place: la partialité de l’armée togolaise, l’absence de séparation des pouvoirs et d’une justice indépendante… sont quelques-uns des points noirs que l’auteur relèves au parti au pouvoir.

En guise de solution, l’auteur propose l’œcuménisme politique comme nouvelle méthode pour parvenir à la démocratie au Togo avec deux idées simples. Primo : il est impossible de faire progresser notre pays si les togolais se rangent de part et d’autre d’une espèce de ligne Maginot assidument entretenue, si pouvoir et opposition s’ignorent continuellement, trouvant tout moyen pour refuser de travailler ensemble.

Secondo, pour bâtir un pays prospère et pérenniser le progrès dans tous les domaines, il ne suffit pas que nous acceptions de travailler ensemble ; encore faut-il que nous soyions capables de surmonter les difficultés qui peuvent survenir et décidés à continuer à avancer ensemble quels que soient les obstacles.

Cet ouvrage de M. Siliadin Jonas constitue une invitation de l’auteur aux togolais à, pour une réussite du processus démocratique au Togo, s’inscrire dans une démarche qui transcende toutes les formes de clivages, à recercher le bien-être commun, à poser les bonnes questions pour avoir les bonnes reponses et tout ceci commence par la lecture de ce bon bouquin!