La chanteuse togolaise Adjoa Sika est en tournée au japon du 22, 23 au 24 avril. Une occasion pour cette auteur-compositeur et interprète de faire découvrir son album « Akofa » (paix intérieure), un cocktail de 12 titres aux teintes afro-beat, gospel et jazz, sorti en décembre 2015.

Ajavon Ayélé Belinda alias Adjoa Sika est une des très rares artistes togolaises à évoluer dans la musique Jazz. Un choix que cette jeune artiste a fait bien assez tôt.

« Déjà à 7 ans, j’ai intégré la chorale des enfants à l’église où j’ai commencé à chanter puis progressivement avec l’aide de mon grand frère qui jouait au clavier, j’ai réussi à me familiariser avec les instruments de musique. A 18 ans je suis rentré au club de jazz après mon BAC », explique-t-elle.

Son domaine de prédilection ainsi défini, Adjoa Sika se lance à la conquête de son public : « J’ai commencé à me faire mieux connaitre en faisant des interprétations dans les jazz-clubs de Lomé comme le club « Rêve », « Mrod », le « 907 », le « Seventies » et « Le Mandingue ». C’est plus tard que j’ai enchainé avec la musique afro africaine… ».

Avec un feeling impressionnant doublé d’une belle et imposante voix, Adjoa Sika a réussi à bâtir à partir de ses exercices d’amateurs, une carrière musicale professionnelle.

Son album “Akofa” sorti en décembre 2015, viendra attester ce passage de Belinda dans le monde des artistes confirmés qui n’est pas là, juste pour distraire son monde mais aussi et surtout, pour faire passer des messages. « Akofa c’est le nom de ma mère, c’est une façon de lui rendre hommage. Akofa, c’est également le synonyme de paix, d’apaisement et d’assurance dans ma langue maternelle », explique-t-elle.

Avec ce joyau musical, la jeune artiste compte conquérir le monde. « Après avoir participé à plusieurs festivals au Togo, au Ghana et au Burkina, je pense faire des tournées dans la sous-région ; puis aller au-delà du continent africain pour conquérir les autres publics », annonce celle qui est également plasticienne.

Le japon, première étape de sa tournée mondiale verra Adjoa Sika prester dans les villes de Tokyo, Sandai, Yokohama avant de s’envoler pour d’autres scènes autour du globe.